Quels sont les avantages du financement participatif ?

financement participatif

Publié le : 24 mai 20195 mins de lecture

Il est souvent difficile de commencer un projet. Parmi les problèmes les plus difficiles auxquels on doit faire face se trouve la recherche de fonds. Les moyens traditionnels tels que les emprunts bancaires ou auprès des proches peuvent s’avérer difficiles. Le taux d’intérêt élevé, la difficulté de faire face à un proche pour demander de l’argent rendent l’action difficile.

Pourquoi choisir un financement participatif au lieu d’un prêt classique ?

Un projet immobilier, un achat ou une construction, nécessitent beaucoup de fonds. Parfois les opportunités se présentent dans les moments où les fonds sont inexistants ou insuffisants. Habituellement, la première solution envisagée sera de recourir à des prêts aux institutions traditionnelles de la finance. Autrement dit, les prêts des banques ou des aides de l’État. Toutefois cela n’est pas la meilleure solution envisageable pour un projet dont l’enjeu est de taille. Certes ces offres proposent des prêts à faibles taux d’intérêt voire sans taux d’intérêt ce qui paraît avantageux. Mais sachant que la souscription peut être soumise à plusieurs conditions ou des clauses désagréables jusqu’au remboursement. À titre d’exemple, le prêt à taux zéro force ses débiteurs à faire de la maison achetée par le prêt sa demeure principale. Pourtant, le financement participatif offre la possibilité de souscrire à un prêt ou à un don. De plus, les règles imposées par la plateforme ont moins de rigueur que les institutions financières traditionnelles. Dans certaines plateformes, le débiteur peut même soumettre ses conditions de remboursement. Il en est ainsi que le crowdfunding immobilier permet d’acquérir à partir de rien un bien immobilier.

Qu’en est-il des limites de financements ?

Le financement participatif ne présente pas de plafond pour un projet mais la limite dépend de l’effort des membres du réseau. Certains cas peuvent même profiter de vidéo de promotion pour convaincre les internautes à faire des dons. Les passerelles de paiement en ligne aidant dans l’envoie des fonds à moindre coût pour les débiteurs. Et sachant que les institutions financières classiques ne pourront pas octroyer un prêt couvrant en totalité un achat ou une construction. Le crowdfunding devance largement les institutions classiques pour réaliser des projets. En effet, avec moins de contraintes et plus de fonds, les conditions d’utilisation permettent l’aboutissement du projet. Pour plus de détails concernant le crowdfunding, cliquez ici. De surcroît, au point de vue administratif, le financement participatif serait perçu comme un don et non un prêt qui faciliteraient plusieurs démarches dans le domaine de la fiscalisation. En outre, cela permettrait des échanges au niveau des intervenants qui peut donner des conseils, des avis. Si le devis a été revu à la baisse, on peut en discuter avec les créditeurs afin d’avoir plus de fonds. Ou encore qu’ils proposent d’autres professionnels dans l’immobilier pour aider à la réalisation du projet.

Que fait-il faire pour convaincre les créditeurs et réussir sa campagne ?

Pour réussir une campagne de financement participatif, il faut prendre en compte les types de financements proposés par la plateforme. Dans ce contexte ; s’informer sur les types de projets financés et impératifs. Par exemple, un site high-tech ne s’intéressera pas une campagne pour acheter une maison. Donc avec la plateforme adéquate, le taux de succès mérite l’attention après la thématique. Pour des projets de toute une vie, indéniablement, la plateforme avec un taux de succès élevée serait conseillée. Puis, anticipez le coût et l’audience de la campagne. Ces deux points ont relié car plus l’audience se développe, le plafond financier s’élève. Le contenu promotionnel doit montrer à quel point le projet tient à cœur. Ce qui jouera sur l’émotion et non sur la logique qui pousserait plus d’internautes à financer. Pour plus de réactivité des créanciers, proposez des récompenses à la limite du possible seraient de rigueur. À titre d’exemple des visites guidées pour ceux qui ont participé une fois le bien immobilier acquis. Cela ne coute rien pourtant cet acte montre de la gratitude envers ceux qui ont aidé. Puisque les institutions financières classiques analysent le potentiel d’un prêt, le crowdfunding mise sur la philanthropie de l’internaute. Alors il l’a campagne devrait être axé sur ce point pour réussir. C’est cet aspect du financement participatif qui permet à toute personne de réaliser un prêt immobilier sans engagements.

Plan du site